Blogue

Conseils de jardinage pour les propriétaires de fosse septique

  • Catégorie: MaisonDernière mise à jour: 5 mai 2021

L’installation d’un potager ou l’aménagement paysager sont les moyens les plus simples d’améliorer l’attrait de votre propriété. Mais lorsque vous êtes propriétaire d’une fosse septique, vous ne pouvez pas faire n’importe quelle sorte de jardinage. Certaines plantes ont une structure de racines intrusives qui peuvent endommager sévèrement l’installation septique. Les racines peuvent s’introduire dans votre champ d’épuration et ainsi nuire au système. Vous devez donc prévoir un aménagement paysager qui n’interfèrera pas avec le processus d’épuration des eaux usées de votre installation septique.

Voici quelques conseils de jardinage à prendre en compte si vous êtes propriétaire d’une fosse septique.

Planifier vos activités jardinage tout en gardant votre fosse septique en tête

Planifier est sans doute le conseil de jardinage le plus important. Bien planifier tout type de jardinage à l’avance peut vous éviter bien des maux de tête. Prévoyez chaque construction future. Par exemple : Est-ce que vous avez l’intention d’installer un cabanon, une terrasse ou un patio ? Tout type de construction future n’aura pas seulement un impact sur votre aménagement paysager, mais aussi sur votre installation septique. Votre fosse septique et votre champ d’épuration devraient être exempts de lignes d’arrosage, de patios, de cabanon, de bacs à sable ou de balançoires.

Lorsque vous planifiez votre aménagement paysager, commencez par identifier où se trouvent votre fosse septique et votre champ d’épuration, puis contournez-les. Dans le même ordre d’idée, il est important de réserver suffisamment d’espace au cas où vous auriez besoin de remplacer votre installation septique si celui-ci venait à ne plus fonctionner correctement. Cet espace réservé est d’ailleurs obligatoire dans certaines juridictions.

Une bonne planification implique également la prise en note d’éléments importants auxquels vous aurez besoin d’accéder dans le futur. Si vous avez une nouvelle fosse septique, il y a de grandes chances que vous ayez aussi un couvercle facilement localisable. Vous pouvez utiliser une jardinière à plusieurs niveaux pour camoufler ces points d’accès. Si vous avez une plus vieille fosse septique, le couvercle pourrait être enterré et difficilement localisable.

Vous pouvez également installer des cheminées afin d’en faciliter l’accès. Une fois que vous avez installé les cheminées, vous pouvez les décorer tel que suggéré ci-dessus.

Conseils pour une meilleure gestion des sols et de l’eau

Cette astuce de jardinage évitera que votre système souffre d’une surcharge hydraulique. Lors de l’aménagement de votre jardin, n’oubliez pas de diriger toutes les gouttières ainsi que toutes les eaux de ruissellement loin du champ d’épuration. Le champ d’épuration est conçu spécifiquement pour accueillir les eaux usées de la maison et tout excès d’eau peut entraîner une surcharge hydraulique – qui plus est l’une des causes de défaillance des installations septiques. Lors de la mise en place du système d’irrigation sur votre propriété, assurez-vous qu’il soit situé à plus de 10 pieds du champ d’épuration.

Éviter le compactage n’est pas nécessairement une astuce du jardinage, mais c’est en quelque sorte lié au jardinage. Limiter les mouvements sur la fosse septique aidera à réduire les risques de compactage du sol. Quand vous conduisez avec des machines lourdes au-dessus de l’installation septique, le sol se compacte et cela limitera sa capacité en rétention d’oxygène. Cela aura pour effet de réduire l’efficacité des bactéries aérobies qui se trouvent dans le champ d’épuration et qui aident à la purification des eaux usées.

Outre le compactage du sol, conduire des véhicules lourds au-dessus de la fosse septique et du champ d’épuration peut aussi briser des tuyaux et fissurer la fosse septique. Si vous ne pouvez pas éviter qu’un véhicule lourd passe à cet endroit, essayer au moins de distribuer le poids également.

Outre la machinerie lourde et le trafic humain, les gros animaux peuvent aussi causer la compaction du sol. Vous ne devez donc pas laisser les animaux paître sur le champ d’épuration.

Conseil de jardinage pour ne pas nuire à votre fosse septique

Il est recommandé de ne faire pousser que du gazon au-dessus du champ d’épuration. L’herbe possède une racine peu profonde et non intrusive comme d’autres plantes. En fait, la pelouse est même bonne pour le champ d’épuration, car elle permet d’absorber l’excès d’humidité et de nutriments du sol – ce qui a pour effet d’augmenter l’efficacité du champ d’épuration. L’herbe est vraiment résistante et fournira une bonne protection durant toute l’année.

À ne jamais planter près de l’installation septique

En règle générale, n’importe quelle plante qui demande beaucoup d’eau et qui a des racines profondes ne devrait jamais être plantée près de l’installation septique. Si vous n’êtes pas certains de savoir quelles plantes seraient adéquates, vous devriez vous en tenir à la bonne vieille pelouse. Plusieurs plantes comme la pachysandra et la pervenche ont une couverture végétale dense et intrusive et peuvent interférer avec le processus d’évaporation. Ce genre de plantes devrait être évitées autour et sur le champ d’épuration. Voici une liste de quelques plantes que vous devriez éviter à tout prix en raison de leurs racines intrusives :

  • Vignes
  • Glycine
  • Liseron
  • Célastre
  • Houblon
  • Plantes ligneuses
  • Graminées d’étangs consommant beaucoup d’eau
  • Cèdres
  • Tous les types d’arbres avec des racines intrusives

Attention : Ne plantez aucun arbre près de votre installation septique. Les racines des arbres se répandent très facilement sous la terre. Toutefois, si votre propriété est assez grande, vous pouvez planter des arbres loin de la zone où se trouve votre installation septique. Assurez-vous néanmoins que les racines de ces arbres s’étendent verticalement (et non horizontalement). Aussi, évitez les arbres qui consomment beaucoup d’eau tel que le bouleau, l’érable argenté, le saule, le hêtre, l’orme, le tilleul et le noyer.

Conclusion

Vous pouvez endommager votre installation septique si vous ne faites pas attention lors de votre aménagement paysager. C’est aussi en partie dû au fait que les paysagistes sont normalement engagés après que l’installation septique soit construite. Ils ne connaissent pas toujours les dangers qu’une mauvaise planification présente pour l’installation septique. Cependant, vous pouvez utiliser les informations de cet article pour éviter le pire. Suivez simplement les conseils de jardinage suggérés ci-dessus et votre système sera en meilleure santé plus longtemps – même après avoir agrémenté votre propriété d’un beau jardin.

Facebooktwitter

Faites notre évaluation gratuite en ligne dès maintenant

Découvrez les produits les mieux adaptés à vos besoins !

CLIQUEZ ICI

© 2022 Bio-Sol