Blogue

L’impact de la pollution des fosses septiques sur l’eau

  • Catégorie: AutresDernière mise à jour: 5 mai 2021

Les écosystèmes aquatiques soutiennent de nombreuses espèces microbiennes, végétales et animales. Ils contribuent également à la régulation de la qualité de l’eau grâce à divers processus biologiques et chimiques. Notre survie dépend des écosystèmes aquatiques. C’est donc important de faire des efforts délibérés pour réduire la pollution de l’eau. Les installations septiques sont parmi les sources potentielles de pollution de l’eau. Heureusement, le cadre de réglementation au Canada et dans la plupart des autres pays a contribué à assurer une gestion responsable du traitement des eaux usées sur place afin de prévenir la pollution des fosses septiques.

De quelle façon la pollution des fosses septiques nous affecte-t-elle ?

Les installations septiques peuvent affecter la qualité des plans d’eau de surface ainsi que des puits d’eau potable locaux. L’ampleur de la pollution des fosses septiques dépend de la qualité de l’entretien de la fosse septique ainsi que de la façon dont elle est utilisée. Si une fosse septique située à proximité d’un puits ne fonctionne pas correctement, les contaminants de l’effluent peuvent se retrouver dans l’eau potable, ce qui peut entraîner l’apparition de maladies graves. Les bactéries, virus et protozoaires des eaux usées peuvent provoquer des maladies comme la typhoïde, les maladies gastro-intestinales, l’hépatite A et le choléra. Lorsqu’elles ne sont pas correctement traitées, les eaux usées contiennent beaucoup d’azote provenant de l’urine, des déchets alimentaires, des matières fécales ainsi que des produits de nettoyage. Lorsqu’ils sont consommés, ces nitrates peuvent entraîner une méthémoglobinémie (syndrome du bébé bleu) chez les nourrissons. Cette condition réduit la capacité du sang chez les nourrissons à transporter de l’oxygène. Si cette condition n’est pas traitée à temps, elle peut entraîner la mort de l’enfant atteint.

De quelle façon la pollution des fosses septiques affecte-t-elle l’environnement ?

De nombreux produits ménagers comme les engrais, les savons et les détergents contiennent du phosphore et de l’azote, ce qui peut entraîner une pollution par les nutriments si la fosse septique ne fonctionne plus correctement. Lorsqu’il y a trop de nutriments (phosphore et azote) dans l’eau de surface, les nutriments agissent comme des engrais qui conduisent à une croissance accrue de bactéries et d’algues dans l’eau. Cette croissance rapide des algues peut réduire la qualité de l’eau, tuer une partie de la vie aquatique et introduire des toxines dans l’eau. Les proliférations d’algues dans les lacs et les cours d’eau se sont avérées toxiques pour les humains et les animaux. De plus, les nutriments ont un impact individuel sur la qualité de l’eau.

  • Phosphore : Le phosphore non absorbé se déplace dans les eaux souterraines et se retrouve dans d’autres plans d’eau comme les lacs et les rivières. Les masses d’eau douce sont très vulnérables à la pollution au phosphore.
  • Azote : L’azote qui pénètre dans la nappe phréatique finira par s’écouler dans les plans d’eau de surface, ce qui peut causer des problèmes de santé aux humains. Par exemple, les nourrissons sont très sensibles à l’eau qui contient trop de nitrates, ce qui conduit à une condition médicale appelée « bébé bleu ».
  • Bactéries : Les contaminants comme Escheri Coli et Salmonella peuvent causer diverses maladies transmissibles.

Éviter la pollution des fosses septiques

Les installations septiques contaminent les eaux souterraines pour diverses raisons. Examinons certaines des causes les plus courantes de contamination des eaux souterraines par les fosses septiques et leurs options d’atténuation respectives.

Emplacement

La plupart des juridictions ont adopté des lois qui fournissent des lignes directrices sur la distance minimale qui doit être maintenue entre une fosse septique et les puits d’eau potable. Le maintien de cette distance est essentiel, car cela permet de garantir que les eaux usées ne parviennent pas à l’eau potable avant qu’elles ne soient correctement traitées par une combinaison de processus biologiques et physiques. Le traitement complet des eaux usées nécessite une épaisseur suffisante de sol non saturée. Pour cette raison, vous devez éviter les zones de la propriété qui pourraient avoir des nappes phréatiques élevées ou celles qui ont des couches imperméables peu profondes lors du choix de l’emplacement de l’installation septique.

Il est également important de faire un test de percolation sur place juste pour s’assurer que le sol est perméable. Si la perméabilité est insuffisante, le champ d’épuration pourrait ne pas gérer efficacement le flux des eaux usées et cela pourrait entraîner des accumulations. Si le taux de percolation du sol est trop élevé, l’effluent peut atteindre les eaux souterraines avant d’avoir été correctement traité. D’un autre côté, si le taux de percolation est trop lent, le champ d’épuration peut être saturé d’eau, ce qui peut conduire à des refoulements. C’est la raison pour laquelle des systèmes avancés sont recommandés pour la glaise et d’autres zones qui pourraient ne pas être propices aux systèmes conventionnels.

Mauvaise conception et construction

La conception peut également déterminer si le système causera ou non de la pollution. La topographie du sol et les caractéristiques connexes doivent être prises en compte lors de la conception de l’installation septique. Par exemple, les sols qui ont un faible taux de percolation ont besoin d’un champ d’épuration plus grand pour laisser suffisamment de temps aux eaux usées pour qu’elles soient traitées. De plus, le champ d’épuration doit être installé sur une surface plane pour permettre l’écoulement uniforme des eaux usées dans les tranchées. Lors de la conception des installations septiques pour les restaurants, il est impératif d’installer des trappes à graisse. C’est important parce que les restaurants rejettent beaucoup de graisse et que cela pourrait facilement provoquer la défaillance de l’installation septique. Il est également conseillé de ne pas construire la fosse septique lorsque le sol est humide, car il pourrait y avoir trop de maculage et de compactage du sol. Vous devrez consulter un entrepreneur agréé lors de l’installation de votre fosse septique. Les professionnels veilleront à installer la fosse septique sans enfreindre aucune des exigences réglementaires et ils veilleront également à le faire correctement pour éviter une défaillance du système.

Entretien

Outre la conception et la construction, un entretien adéquat est peut-être l’étape la plus importante pour s’assurer que la fosse septique ne pollue pas les eaux souterraines. Négliger la fosse septique peut entraîner sa défaillance même si elle a été construite conformément aux normes établies. Il est de la responsabilité de chaque propriétaire de fosse septique de surveiller son système pour s’assurer que tout fonctionne comme il se doit. Par exemple, ils devraient surveiller la zone où se trouve le champ d’épuration pour déceler tout signe de défaillance, notamment le refoulement des eaux usées, les odeurs ou une forte végétation. Ces signes doivent être pris au sérieux et surveillés avant que le système s’arrête complètement de fonctionner et ne pollue les eaux souterraines.

Le pompage périodique de la fosse permet de garantir que les boues ne s’accumulent pas en quantités excessives. Lorsqu’il y a trop de boues dans le réservoir, les eaux usées seront expulsées du réservoir prématurément et cela peut entraîner le colmatage du champ d’épuration. Il est également important d’éviter d’utiliser des produits qui pourraient nuire aux bactéries de la fosse septique. La plupart des produits de nettoyage commerciaux sont fabriqués à partir de composés et de produits chimiques toxiques pour les bactéries. Pour plus de détails sur les produits à éviter d’utiliser pour garantir une fosse septique saine, consultez notre ebook gratuit.

Voici quelques autres étapes d’entretien que vous pouvez suivre pour garder votre fosse septique saine et fonctionnelle :

Ne surchargez pas le système

La surcharge hydraulique est l’une des causes les plus courantes de défaillance des installations septiques. Les bactéries ont besoin de suffisamment de temps pour digérer les déchets organiques, mais lorsque trop d’eaux usées sont envoyées dans la fosse septique à la fois, les eaux usées quittent le réservoir trop tôt. Il est donc judicieux d’éviter de surcharger le système hydrauliquement. S’il y a plusieurs personnes dans la maison, évitez de prendre plusieurs bains consécutifs. De plus, étalez votre lessive sur plusieurs jours au lieu de faire une énorme lessive d’un seul coup. Enfin, réparez tout robinet qui fuit dès que vous le remarquez. Même un petit filet peut avoir un effet cumulatif sérieux avec le temps.

Protégez le système des dommages externes

Il est également important de protéger votre fosse septique des dommages externes. Si la fosse septique se fissure, les effluents suintent et se retrouvent dans les eaux souterraines. L’exercice d’une pression excessive sur la fosse septique peut entraîner des dommages. Vous devez donc éviter les activités comme la construction ou la conduite de machinerie lourde au-dessus de la fosse septique. Les racines des plantes sont une autre cause possible de dommages à la fosse septique. Ces racines sont très invasives et peuvent facilement provoquer des fissures dans les fosses en béton. Pour cette raison, vous devez éviter de planter des arbres et des arbustes près de la fosse septique. Enfin, lors de la vidange de routine du réservoir, faites une inspection de la fosse septique juste pour vous assurer qu’il n’y a pas de fissures.

Utiliser des additifs biologiques

Les additifs biologiques sont fabriqués à partir d’enzymes et de bactéries et peuvent aider à améliorer l’efficacité de votre fosse septique. Ces additifs introduisent des milliards de bactéries et d’enzymes dans la fosse septique qui aideront à la liquéfaction des déchets organiques. Ce faisant, les bactéries empêcheront la pollution de la fosse septique et augmenteront en fin de compte la longévité de votre système septique. Nous vous recommandons d’utiliser les additifs biologiques de Bio-Sol tous les mois. Bio-Sol fournit des services d’additifs biologiques depuis 1992 et ces additifs ont aidé à sauver de nombreuses fosses septiques d’un effondrement imminent.

Évitez les produits nocifs

Une fosse septique moyenne contient environ 100 polluants chimiques traçables distincts. Ces polluants proviennent de produits ménagers qui sont utilisés dans les éviers, la douche et les toilettes. La plupart des produits chimiques utilisés pour le nettoyage sont en fait assez toxiques pour les bactéries. Par exemple, les savons antibactériens sont conçus pour tuer les bactéries, c’est donc exactement ce qu’ils font lorsqu’ils atteignent la fosse septique. Tout propriétaire d’installation septique devrait donc éviter d’utiliser de tels produits, car ils tuent les bactéries dans la fosse septique, ce qui affecte son efficacité.

Conclusion

Il est indéniable que les installations septiques jouent un rôle essentiel dans le traitement des eaux usées des maisons qui ne sont pas reliées au réseau d’égouts municipal. Comme l’étalement urbain continue de croître chaque décennie, le besoin de fosses septiques continuera d’augmenter. La solution à la pollution des installations septiques sur l’eau n’est donc pas de cesser d’utiliser les installations septiques, mais plutôt d’en être des utilisateurs responsables. On doit utiliser la fosse septique telle qu’elle est censée être utilisée et suivre toutes les procédures d’entretien nécessaires. Cela garantira des systèmes sains et durables qui ne pollueront pas les eaux souterraines.

Facebooktwitter

Faites notre évaluation gratuite en ligne dès maintenant

Découvrez les produits les mieux adaptés à vos besoins !

CLIQUEZ ICI

© 2021 Bio-Sol