Blogue

Que se passe-t-il avec les excréments et l’urine dans la fosse septique ?

  • Catégorie: AutresDernière mise à jour: 5 mai 2021

Les matières fécales ou les excréments font référence aux déchets corporels solides qui sont évacués du gros intestin via l’anus pendant la défécation. En fonction de divers facteurs, les matières fécales sont éliminées du corps de 3 fois par jour à une fois tous les trois jours. Les matières fécales contiennent 75% d’eau et 25% de matière solide. La matière solide est composée de bactéries mortes, d’aliments non digestibles, de graisses, de substances inorganiques et de protéines. Les autres composants des matières fécales comprennent les débris de la membrane muqueuse dans les intestins, les pigments biliaires (bilirubine) ainsi que les globules blancs morts. En fait, l’action des bactéries sur la bilirubine est ce qui donne aux matières fécales sa couleur brunâtre. La mauvaise odeur des matières fécales est le résultat du sulfure d’hydrogène, du scatole, de l’indole et des mercaptans, qui sont produits à la suite de l’action des bactéries pendant le processus de digestion.

L’urine est le liquide produit par les reins afin d’éliminer les déchets de la circulation sanguine. L’urine est de couleur jaunâtre et sa composition varie, mais les principaux composants de l’urine sont l’eau et les solutés organiques (urée, acide urique, créatinine, hormones, mucines, pigments, ions inorganiques, glucides et traces d’enzymes). L’eau constitue la plus grande composition d’urine à 91-96%. L’urine est également composée de traces de composés et d’ions, notamment l’acide citrique, l’ammoniac, le phosphore, l’acide gluconique, l’acide urique, etc. Le pH de l’urine varie de 5,5 à 7. La valeur exacte sera déterminée par le régime alimentaire et la santé de la personne. Même si l’urine est généralement de couleur jaunâtre, cette couleur varie de l’ambre clair à l’ambre foncé en fonction de la quantité d’eau présente. Certaines maladies, produits chimiques naturels et médicaments peuvent également modifier la couleur de l’urine. Par exemple, si vous mangez des betteraves, votre urine peut devenir rose ou rouge bien que sans danger.

Excréments, urine et contamination

Les matières fécales

La majorité des agents pathogènes dans les eaux usées proviennent des matières fécales. L’urine est principalement stérile, mais les excréments contiennent plus de 100 variétés de bactéries et de virus. Même si certaines bactéries sont inoffensives, d’autres peuvent provoquer des maladies comme la dysenterie, le choléra, la typhoïde et l’hépatite A. En outre, des virus comme le rotavirus et le virus Norwalk Agent peuvent provoquer des maladies respiratoires. Les virus peuvent ne pas se multiplier à l’extérieur de l’hôte, mais ils peuvent quand même survivre pendant des semaines en attendant un nouvel hôte. Il existe cinq groupes de virus importants qui proviennent de matières fécales humaines. Ceux-ci sont;

  • Adénovirus
  • Entérovirus
  • Réovirus
  • Rotavirus
  • Hépatite A

Parmi les cinq classes de virus énumérées ci-dessus, l’hépatite A et le rotavirus sont connus pour être des maladies contagieuses. L’intestin humain a une énorme population de bactéries. Certaines de ces bactéries (par exemple Escherichia coli) jouent un rôle important dans la digestion des aliments. D’autres comme la salmonelle, n’ont aucun avantage pour le processus de digestion, mais sont toujours inoffensives dans le côlon. Cependant, lorsqu’ils sortent du corps par les excréments, ils peuvent causer des maladies. Les bactéries qui peuvent entraîner la maladie comprennent:

  • Escherichia coli
  • Salmonella
  • Vibrio
  • Shigella

L’urine

Même si l’urine est stérile et n’a pas de conséquences graves sur la santé, elle contribue largement à la pollution nutritive des eaux de surface. Lorsque les eaux usées ne sont pas traitées adéquatement, les nitrates et les phosphates pénètrent dans les rivières et les lacs où ils favorisent la croissance des algues. Plus ces nutriments augmentent dans l’eau, plus la prolifération d’algues est importante. Cela finit par perturber l’équilibre naturel des écosystèmes aquatiques. De plus, au fur et à mesure que les algues meurent, l’oxygène dissous dans l’eau est épuisé par les micro-organismes qui décomposent les algues mortes. Ce processus par lequel la rivière ou le lac passe d’un plan d’eau propre à un lac ou une rivière qui manque d’oxygène en raison de la prolifération d’algues est appelée eutrophisation.

Qu’arrive-t-il à l’urine et aux matières fécales dans la fosse septique?

Les eaux usées contenant de l’urine et des matières fécales sont appelées eau noire. La fosse septique a été spécialement conçue pour le traitement des eaux noires bien qu’elle traite également les eaux grises. Les eaux grises sont les eaux usées des drains de cuisine et de douche. Lorsque l’eau noire pénètre dans la fosse septique, les particules solides des matières fécales et les tissus tombent au fond du réservoir où les bactéries commencent à les consommer. Dans une installation septique conventionnelle, les bactéries n’ont pas besoin d’oxygène puisqu’elles finissent par convertir les déchets solides en gaz et en liquide.

La plupart des déchets solides sont liquéfiés par les bactéries et le peu qui ne l’est pas reste déposé au fond de la cuve pour former la couche de boue. Pendant ce temps, le gaz produit par les bactéries (principalement le sulfure d’hydrogène, le dioxyde de carbone et le méthane) monte au sommet de l’eau où il aide à créer une isolation pour améliorer les conditions anaérobies. C’est la première étape du traitement et cela prend 2 à 4 jours. Au moins 60 à 70% des déchets solides sont généralement liquéfiés à ce stade. L’effluent semi-traité s’écoule ensuite vers la seconde chambre où les particules de déchets restantes sont exposées aux bactéries. Encore une fois, ces particules qui ne peuvent pas être décomposées par les bactéries se déposent au fond du réservoir pour former la couche de boue.

De là, les effluents quittent la fosse septique via un conduit d’évacuation et dans un champ d’épuration. À ce stade, les agents pathogènes sont éliminés des eaux usées par les processus des bactéries aérobies. Les nutriments sont également éliminés grâce à un système de filtration naturel de gravier et l’eau sera alors prête à retourner dans le cycle de l’eau. Un système conventionnel peut éliminer jusqu’à 50% des nutriments des eaux usées. Une filtration supplémentaire de l’eau se produira lorsque l’eau percolera à travers le sol jusqu’à ce qu’elle atteigne les eaux souterraines. Si une meilleure qualité d’effluent est requise, un système septique avancé devra être installé, car ils sont plus efficaces pour éliminer l’azote, le phosphore et d’autres nutriments des eaux usées avant que celles-ci ne fassent à nouveau partie du cycle de l’eau.

Conclusion

Les bactéries et virus fécaux sont connus pour causer de nombreuses maladies et c’est pourquoi les eaux usées de la maison doivent être bien traitées. Lorsque la fosse septique fonctionne efficacement, tous les agents pathogènes doivent être éliminés avec succès des eaux usées avant leur rejet dans l’environnement. Mais lorsque le système ne fonctionne plus correctement, le sol et les eaux de surface peuvent être pollués, ce qui expose les humains à des maladies transmissibles. Il est donc important d’effectuer des contrôles et des entretiens de routine pour éviter cela.

Facebooktwitter

Faites notre évaluation gratuite en ligne dès maintenant

Découvrez les produits les mieux adaptés à vos besoins !

CLIQUEZ ICI

© 2021 Bio-Sol